fbpx
congosynthese.com

Boxe : le Congolais Martin Bakole va affronter Tony Yoka le 15 janvier 2022 en France

Alors qu’il devait affronter Carlos Takam le 15 janvier à Paris, Tony Yoka a dû se résoudre à un changement d’adversaire en raison d’une blessure de son compatriote. Il va, à cet effet, rencontrer un poids lourds congolais, Martin Bakole, 18ème mondial.

Ayant contracté une blessure au poignet gauche du second qui l’empêche de se préparer dans de bonnes conditions, Takam ne va plus affronter Tony Yoka. Ce dernier, d’origine congolaise, va finalement rencontrer un Congolais : Martin Bakole. Ce poids lourd, 28 ans, et frère cadet du champion du monde des lourds-légers WBC, Junior Makabu Ilunga, se mesurera à Tony Yoka, 29 ans, toujours invaincu en 11 combats. Cette affiche aura lieu le 15 janvier prochain à l’AccorHotels Arena de Paris (ex-Bercy).

D’après le média français « L’équipe », le clan Yoka s’est activé pour rechercher un adversaire de qualité à lui opposer le 15 janvier, dans 6 semaines. Et le Congolais Martin Bakole a accepté le défi. Donc, Tony Yoka, 20ème mondial, va rencontrer un autre animal de ring. Le boxeur congolais « droitier tourné vers l’offensive qui peut compter sur un jab du gauche vif et explosif présente un bilan de dix-sept victoires (dont treize KO) contre une seule défaite, subie face à l’Américain Michael Hunter – huitième mondial selon le classement du site BoxRec – en octobre 2018 sur un TKO au dernier round », rapporte le site de BFMTV.

Et de poursuivre : « Classé au dix-huitième rang planétaire selon BoxRec, alors que Yoka arrive deux places derrière (20ème), celui dont le grand frère n’est autre que le champion WBC des lourds-légers Ilunga Makabu et qui réside en Grande-Bretagne depuis 2016 (quand il avait suivi son frangin qui boxait Tony Bellew à Goodison Park) partage un adversaire commun avec le Français. Ils avaient tous les deux affronté le Belge Ali Baghouz fin 2017, à un mois d’écart, pour une victoire par KO au premier round de Bakole et un succès par TKO à la deuxième reprise pour Yoka, qui disputait là son troisième combat professionnel. »

Un combat qui s’annonce palpitant pour les deux gabarits, Yoka 2, 1 m et Bakole 1,98 m.

Dido Nsapu

Autres titres

Rejet de la demande d’audition du sénateur à vie Joseph Kabila

deo

Les députés provinciaux de l’UDPS prennent acte de la démission de Jean-Marc KABUND

deo

RDC: Rainforest et le Centre Pulitzer alertent sur le danger que court la forêt de Mangroves

Patrice Kayembe

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus