fbpx
congosynthese

Beni: un journaliste brutalisé par les éléments de la police lors de la marche de véranda Mutsanga

Alain Kisokero journaliste à la radio télévision Semuliki Beni a été brutalisé ce mercredi 28 octobre 2020 par les éléments de la police.

C’était lors de la marche improvisée par le groupe de pression Véranda Mutsanga qui exigeait la lumière autour de l’évasion massive des détenus dans la prison de Kangbayi la semaine dernière.

« J’ai été brutalisé par les éléments de l’ordre.ils étaient à la recherche des manifestants. Subitement l’un deux m’a approché et a commencé à me brutaliser. j’ai dit à ce dernier que je suis journaliste, c’était sans succès.d’autres sont venus,ils ont commencé à me tabasser , même ravir tous mes biens avant de me blesser avec l’arme« a-t-il indiqué.

Ce dernier a été dépêché à l’hôpital pour les soins intensifs.

Notons que lors de ladite marche du groupe de pression Véranda Mutsanga organisée ce mercredi, plusieurs personnes ont été blessées .

Des activités scolaires et commerciales sont également restées paralyser dans l’ensemble de la ville.

Jean Mukunguliro depuis Beni

Autres titres

PROTECTION DE TEMOIN ET VICTIME EN DROIT RDC, MYTHE OU REALITE ?

deo

RDC : « Hier, c’était Henri Magie. Aujourd’hui Barnabé Milinganyo, condamné pour offense au chef de l’Etat. Qui sera le prochain ? » (Félix Kabange)

deo

Beni: 11 détenus s’évadent de l’amigo du Parquet près le TGI

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus