congosynthese

Beni-Tueries des civils :Des étudiants de Mbau recommandent à l’armée d’abandonner les termes de malédiction (Déclaration)


Les étudiants ressortissants de Beni-Mbau où s’est passé le dernier massacre des civils avec les tueries de 6 personnes et plusieurs kidnappées ont rendu publique une déclaration ce mercredi 14 Août 2019.

Ces futurs cadres du pays jugent négatif la situation sécuritaire dans la région de Beni et recommandent aux autorités plusieurs aspects notamment:

A l’armée engagée dans la traque des combattants de l’ADF d’abandonner les termes de malédiction tels que: “la situation est sous contrôle, le triangle de la mort, l’ennemi est en débandade, l’ennemi a malheureusement contourné nos positions”…

Dans cette déclaration, les étudiants appellent le chef de l’État de tenir compte de toutes les propositions déjà émises pour éradiquer les rebelles de l’ADF et leurs collaborateurs, aussi que les brebis galeuses au sein des forces armées tout comme dans le chef des personnalités civiles soient sévèrement punies et enfin que le commandement militaire actuel (Sokola 1) soit évalué pour ces 4 ans au combat pour traquer les rebelles…

Rappelons que cette déclaration des étudiants ressortissants de Beni-Mbau, arrive au moment où plusieurs localités de l’axe Beni-Eringeti soient vidées de sa population suite aux massacres à répétition dans la région causés par les rebelles de l’ADF.

Jean Mukunguliro depuis Beni.

Loading...

Autres titres

Le chef de l’ONU bientôt en RDCongo pour encourager à lutter contre Ebola

Deo

Nord-Kivu : le gouvernement provincial marche pour soutenir le mécanisme de riposte d’Ebola

Kabumba Katumwa

Après des mois de tensions, le Rwanda et l’Ouganda signent un accord

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus