fbpx
congosynthese.com

Beni : nouvelle manifestation contre l’état de siège

Une nouvelle tension est observée depuis la matinée de ce mercredi 26 janvier dans certains coins de la commune de Mulekera dans la ville de Beni. Toutes les activités socio-économiques sont paralysées dans cette partie de la ville. 

Des groupes de jeunes, membres des groupes de pression ainsi que des mouvements citoyens, qui réclament la « fin de l’état de siège qu’ils jugent inefficace », ont tentaient une fois de plus de manifester, après les manifestations du lundi dernier. 

L’épicentre de cette nouvelle tension est le quartier Kalinda, situé au sud-ouest de la ville de Beni. 

Des barricades sont placées une fois de plus érigé des barricades sur certaines voies. C’est le cas de la rue principale ouvrant la voie sur le centre commercial et le marché de Macampagne à partir du rond-point Katoto.  

Sur place, il y a eu des échauffourées entre ces jeunes et les forces de l’ordre, qui tentaient de dégager la voie. La moto d’un policier a été incendiée, alors que des coups de feu ont été entendus dans le quartier pendant quelques heures. 

Conséquences  

Toutes les activités socio-économiques sont paralysées dans cette partie de la ville. Certains élèves, qui tentaient de se rendre à l’école ce matin, se sont vu enlever leurs uniformes par les manifestants. 

La police n’a pas jusque-là fait le bilan de ces manifestations sporadiques Elle se dit à pied d’œuvre pour rétablir l’ordre public dans le quartier Kalinda. 

Pendant ce temps, les activités se déroulent normalement dans le reste de la ville de Beni. 

Autres titres

RDC : Rencontre entre Vital Kamerhe et Félix Tshisekedi à la cité de l’union africaine

Patrice Kayembe

Signature de l’accord de coopération entre les universités congolaises et l’Université de Liège

Patrice Kayembe

NTIC : A Washington, A. Kibassa Maliba échange avec Peter Pham sur le sommet USA-Afrique

Patrice Kayembe

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus