congosynthese

Beni : les FARDC et la MONUSCO ont déjoué des tueries à grande échelle

Général Bernard Commins, commandant adjoint de la force de la MONUSCO à Kinshasa le 20/09/2017. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les forces de la MONUSCO ont combattu, aux côtés des FARDC, les assaillants, auteurs du massacre qui a fait samedi dernier au moins 18 morts dont des militaires, à Kasinga et à Faida, au sud-est de la ville de Beni, les empêchant ainsi de commettre des tueries à grande échelle. Le général Bernard Commins, commandant adjoint des forces de la MONUSCO, l’a déclaré lundi 24 septembre à Radio Okapi.

« L’analyse que nous avons faite maintenant montre que l’action qui a été menée par nos forces et par les forces militaires congolaises a permis d’éviter sans doute des drames plus importants à l’occasion de cette attaque de samedi », a affirmé le général Bernard Commins.

Selon lui, les assaillants avaient pour « objectif d’entrer peut-être plus profondément dans la ville de Beni. »

Pour plus d’efficacité de l’action commune FARDC – MONUSC, le général Commins invite la population locale à fournir toute information sur des personnes suspectes afin de leur permettre d’intervenir en temps voulu et protéger les civils :


Autres titres

Nord-Kivu : Affrontements entre FARDC et miliciens Mai-Mai 6 morts ( Isale-Kanguta)

Kabumba Katumwa

Nord-Kivu : Manque d’eau potable à Goma : Les militants de la Lucha arrêtés par la police lors d’une marche

Kabumba Katumwa

« CLANDESTINS » PARTOUT : Les Congolais victimes d’un Etat fragile

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus