congosynthese

Beni-Exetat : Diminution des effectifs suite à l’insécurité et Ebola


Les épreuves de l’examen d’État 2019 session spéciale ont démarré ce lundi 12 Août 2019 en ville de Beni-ville et Oicha.

Environs 3500 candidats prennent part à ces épreuves qui étaient repoussées dans la région suite à l’insécurité et la maladie à virus Ebola.

“Il ya eu déperdition des effectifs suite aux arrêts de cours” a dit l’inspecteur principale provinciale du Nord-Kivu 2 monsieur Luzolo.

Pour sa part le délégué du ministre nationale de l’Epsp monsieur Saidiya Feleza Félicien qui a été présent à la cérémonie qui s’est passée à l’Institut kanzulinzuli en commune de Bungulu, les résultats pour ces deux sous-divisions seront connus avant la rentrée scolaire prochaine, soit deux semaines après la passation.

Cependant la sécurité a été renforcée dans toute la région pour la meilleure passation de ces épreuves a dit le colonel Safari Kazingufu.

Signalons que le taux de participation des filles est élevé par rapport à celui des garçons soit 51%.

Certains candidats interrogés après la première ont signifié que la première journée s’est bien passée et espèrent à un résultat positif.

Pendant 4 jours les finalistes vont répondre à ce test nationale qui a commencé avec la culture Générale ce lundi 12 Août 2019.

Jean Mukunguliro depuis Beni.

Loading...

Autres titres

Le chef de l’ONU bientôt en RDCongo pour encourager à lutter contre Ebola

Deo

Nord-Kivu : le gouvernement provincial marche pour soutenir le mécanisme de riposte d’Ebola

Kabumba Katumwa

Après des mois de tensions, le Rwanda et l’Ouganda signent un accord

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus