congosynthese

Belgique : Pierre Kompany, père du footballeur Vincent Kompany, est devenu le 1er bourgmestre d’origine congolaise !

58 ans après l’indépendance du Congo, il restera dans les annales comme le premier bourgmestre subsaharien, carrément « noir » et congolais d’origine élu en Belgique. Cela s’est passé aux élections communales du dimanche 14 octobre 2018 dans la commune bruxelloise de Ganshoren.

Lui, c’est Pierre Kompany ; député élu de la Région Bruxelles-Capitale et membre sortant du même conseil communal. Et c’est en famille qu’il a célébré le sacre de son engagent politique dans son pays d’adoption où il est arrivé en 1975 comme « réfugié politique » alors que le régime Mobutu vivait ses heures de gloire.

« Mes origines, c’est une fierté ! »

Malgré des études d’ingénieur civil, il fut d’abord chauffeur de taxi à Bruxelles. « (Mes origines), c’est une fierté ! Comment les oublierais-je ? Je ne changerai pas de couleur non plus… Mes enfants connaissent les origines de leur père », a déclaré lundi à la RTBF cet élu du Centre démocrate humaniste (CDH, centriste).

Certes originaire du Congo mais belge de cœur, Pierre Kompany est le père de Vincent Kompany ; l’emblématique défenseur et capitaine de l’équipe nationale belge Les Diables Rouges et de Manchester City dans la première League anglaise.

Fier de leur papa, Vincent Kompany accompagné de son jeune frère frère joueur de foot à Roulers écrivait ceci sous une vidéo publiée sa page Facebook Officielle : « Historique ! Nous sommes si fiers de toi papa. Venu de RD Congo comme réfugié en 1975. Maintenant, tu as gagné la confiance de ta commune en devenant le premier bourgmestre noir élu en Belgique ! Ce fut long mais c’est un progrès. Félicitations ! #Belgium ».

Avec 1.327 voix de préférences et étant le premier score de la commune sous les couleurs de la Liste ProGanshoren soutenu par le parti du Centre Démocrate Humaniste (CdH), Pierre Kompany sera donc le nouveau bourgmestre de Ganshoren pour trois ans, une commune bilingue d’environ 25.000 habitants proche de Bruxelles.

Ensuite il cèdera sa place à mi-mandat à Jean-Paul Van Laethem du Mouvement Libéral (MR) comme convenu dans l’accord politique pré-électoral pour une majorité avec un troisième parti le DéFI (Démocrate Francophone Indépendant) d’Olivier Maingain.

Pour l’heureux bourgmestre élu en remerciant ses électeurs, il était temps de « pouvoir apaiser, avec deux partenaires politiques (le MR et DéFi NDLR), le climat politique que les habitants de la commune ont connu ».

La liste ProGanshoren des Humanistes Indépendants conduit par lui est sorti en tête des suffrages avec 9 sièges gagnés, celle du bourgmestre sortant le MR Jean-Paul Van Laethem avec 5 sièges et Défi avec 2 sièges.


Autres titres

Le retour de F. Tshisekedi à Kinshasa reporté

Ben

Kinshasa: La Police Annonce L’arrestation De L’auteur De La Mort D’un Des Étudiants Tués À L’Unikin

Ben

Rendez-vous demain à l’aéroport de N’djili. Félix Tshisekedi-Kamerhe : retour en duo à Kinshasa confirmé !

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus