congosynthese
  • Home
  • Actualité
  • ATTENDUS PAR DES CONGRESSMEN AMERICAINS TSHISEKEDI ET KATUMBI DEPUIS HIER À WASHINGTON
Actualité

ATTENDUS PAR DES CONGRESSMEN AMERICAINS TSHISEKEDI ET KATUMBI DEPUIS HIER À WASHINGTON

Félix Tshisekedi et Moïse Katumbi sont arrivés hier lundi 21 mai aux Etats-Unis où ils sont invités à une conférence à l’Atantic council, un think tank américain, spécialisé dans les relations internationales. Ils seront en outre reçus par des représentants (députés) , sénateurs et autres personnalités de la politique américaine. Il y sera évoqué, une fois de plus, la situation actuelle en République démocratique du Congo en rapport avec le processus électoral.

C’est l’occasion pour le leader de l’UDPS et de la plateforme ENSEMBLE de couper court aux rumeurs qui faisaient état d’un certain froid dans leurs rapports. Ce, à propos des informations que redoutait le camp de Katumbi sur les négociations entre le Pouvoir et Félix Tshisekedi pour le poste de Premier ministre.
En réalité, c’est la toute première rencontre publique entre Katumbi et Tshisekedi depuis le lancement de la plateforme ENSEMBLE à Johannesburg. 
Les deux personnalités se sont croisées la dernière fois au début du mois de février 2018 à Addis-Abeba en Ethiopie. Depuis lors, il a régné une certaine méfiance entretenue surtout par leurs partisans respectifs. La suspicion s’est aggravée avec l’avènement de la coalition électorale ENSEMBLE chère à Moïse Katumbi. 
Ce, alors que Félix Tshisekedi avait réaffirmé sa volonté de se présenter à la prochaine Présidentielle après le sacre de son parti lors du dernier congrès. 
Le « Chairman » a parlé à certaines indiscrétions à partir de Washington en ces termes : « Nous sommes ici pour quelques jours et pour quelques rencontres importantes ». Et de poursuivre : « Malgré les déclarations tapageuses, les mensonges, Félix et moi sommes venus ensemble. L’opposition congolaise est unie. Nous voulons la même chose : des élections libres, transparentes et démocratiques et le respect strict des droits des Congolais pour l’alternance. On veut en finir avec la dictature d’un homme et de son clan. Le Congo est un grand pays et toutes les Congolaises et tous les Congolais ont droit à une vie meilleure. Nous allons nous battre pour que ce meilleur avenir soit enfin possible pour 80 millions de Congolais ».
En effet, depuis la mort d’Etienne Tshisekedi en février 2017, Katumbi et Fatshi ont constitué le fer de lance de l’Opposition congolaise. Le mois dernier, Félix Tshisekedi aurait entamé des contacts avec les émissaires du pouvoir autour de la Primautre, avancent certaines sources.
Dans la foulée, un accord a été signé pour des funérailles d’Etienne Tshisekedi. Mais depuis, le compromis semble battre de l’aile. Certains observateurs attribuent ce qui ressemble à un énième blocage au fait que le fils du Lider maximo aurait décliné l’offre (Primature) en réclamant plutôt des élections prévues à la fin de cette année.
Emma MUNTU


Autres titres

Kabila refuse tout “chantage” autour de la présidentielle

Deo

38ème sommet de la SADC:Joseph Kabila ; Je ne vous dis pas au revoir. Je vous dis à bientôt…

Deo

Joseph Kabila , avec ses pairs de la SADC, au 38e Sommet de l’organisation régionale à Windhoek, Namibie

Deo

Laisser un commentaire

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus

Login

Do not have an account ? Register here
X

Register