Attaque meurtrière des ADF dans le Nord-Kivu : le gouvernement congolais condamne et réaffirme son engagement

Jun 10, 2024 - 10:35
 0
Attaque meurtrière des ADF dans le Nord-Kivu : le gouvernement congolais condamne et réaffirme son engagement

Le 10 juin 2024, le gouvernement de la République Démocratique du Congo a fermement condamné l'incursion terroriste des Forces Démocratiques Alliées (ADF) survenue le 07 juin 2024 dans les localités de Masala, Mahihi et Keme, situées dans le territoire de Beni, province du Nord-Kivu.

Selon le rapport transmis par le Gouverneur militaire, qui a immédiatement dépêché une mission d'urgence sur place, cette attaque a causé la mort de 39 personnes à Masala et Mahihi, et de 2 personnes à Keme, portant ainsi le bilan macabre à 41 personnes. En outre, 9 autres personnes ont été blessées et d'importants dégâts matériels ont été répertoriés.

Face à cette tragédie, le gouvernement de la République Démocratique du Congo a présenté ses sincères condoléances aux familles des victimes de ces actes inhumains. Il a également exprimé sa profonde compassion aux blessés, tout en leur assurant sa détermination à poursuivre sans relâche les opérations de traque de ces terroristes.

Il convient de noter que ces opérations ont déjà permis de neutraliser plusieurs membres des ADF et de libérer un bon nombre d'otages civils. Le gouvernement a également annoncé qu'il accompagnerait les familles dans le processus d'inhumation des victimes et assurerait la prise en charge des blessés dans des structures adéquates.

Cette nouvelle attaque des ADF dans le Nord-Kivu rappelle une fois de plus l'urgence de renforcer la lutte contre le terrorisme dans la région. Le gouvernement congolais, en condamnant fermement cette attaque et en réaffirmant son engagement à protéger sa population, envoie un signal fort aux groupes armés et à la communauté internationale.

What's Your Reaction?

like

dislike

love

funny

angry

sad

wow