congosynthese

Assemblée nationale : le budget 2019 pas examiné, deux semaines après son dépôt

Près de deux semaines après le dépôt du budget 2019 par le Premier ministre Bruno Tshibala, le bureau de l’Assemblée nationale, n’a toujours pas programmé son examen, dénonce le député Toussaint Alonga.  Et pourtant, la loi accorde 40 jours à l’Assemblée nationale et 20 jours au Sénat pour examiner et voter le budget.

Cependant il ne reste qu’environ un mois pour que cette session budgétaire se clôture. Le Parlement pourra-t-il examiner ce texte dans les 30 jours alors que le projet de loi portant reddition des comptes 2017 n’est même pas encore voté.

Conformément à la loi en vigueur, l’examen du budget est conditionné par celui de la loi portant reddition des comptes. Face à ce retard, le député Toussaint Alonga dénonce « le manque de sérieux » dans la manière dont le budget est souvent examiné.

« Sous d’autres cieux, le budget de la République traduit l’âme de la République. Si le budget était la préoccupation majeure du gouvernement et même du Parlement, le traitement du budget allait traduire la célérité. Il faut réellement  que ça change »,  a indiqué Toussaint Alonga.

Le président de la Commission économique et financière de l’Assemblée nationale rassure que les projets de loi portant reddition des comptes 2017 et du budget 2019 seront très prochainement examinés et votés avant la clôture de cette session parlementaire. Pour Jean-Luc Mutoka Mbali, la chambre basse ne pourra prendre qu’une semaine pour examiner et voter le budget 2019 puis l’envoyer au Senat pour un second examen.


Autres titres

RDC-Présidentielle : Vers une nouvelle coalition intégrant les opposants qui soutiennent Fayulu

Deo

Machine à voter : Le Royaume-Uni encourage la CENI à appliquer les recommandations de Westminster Foundation

Deo

Elections : l’UNC décide de faire cavalier seul

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus