fbpx
congosynthese

Ass.Nat : Voici les deux griefs en charge du Bureau d’âge

Au cours d’une conférence de presse tenue ce mercredi 13 janvier 2021, l’initiateur de la pétition contre le président du Bureau d’âge de l’Assemblée nationale,Joseph Kokonyangi a précisé les raisons de cette pétition.

Ce député national membre du Front Commun pour le Congo de Joseph Kabila Kabange, a relevé deux griefs en charge du président du Bureau d’âge. Notamment : La violation de la constitution et du règlement intérieur de l’Assemblée nationale et la gestion financière « catastrophique » et « calamiteuse » de la Chambre Basse du Parlement.

D’après Joseph Kokonyangi, le président du Bureau d’âge, Christophe Mboso N’kodia a défié la Cour constitutionnelle, en ajoutant deux matières à traiter au cours de la session extraordinaire.

À cela, Kokonyangi ajoute le fait que Christophe Mboso refuse d’accorder la parole aux élus du peuple durant la plénière, violant ainsi le règlement intérieur de l’Assemblée nationale de la République démocratique du Congo.

Pour ce qui est de la gestion des Finances, Joseph Kokonyangi a affirmé que le président du Bureau d’âge a déjà reçu plus de 32 milliards FC (18 millions $). Une somme qui peut servir le peuple Congolais.

 » Où est parti cet argent ? En plus, à la remise et reprise avec le bureau Mabunda, il a trouvé 3 millions de dollars américains, laissés par le Bureau », indique- il, tout en appelant Mboso N’kodia a justifié la destination de ce fonds.

De l’autre côté, le Bureau d’âge de l’Assemblée nationale prépare une plainte contre le huissier de justice et le secrétaire adjoint du cabinet Mabunda, pour réclamer des explications sur un prétendu dépôt des pétitions contre ses membres. Une plainte qui sera déposée dès ce mercredi 13 janvier 2021 au Parquet général de Kinshasa/Gombe.

Le Bureau d’âge qualifie des fausses et non fondées toutes les accusations prononcées contre lui. En plus de cela, sans aucun fondement cette démarche des députés du FCC.

D’après le rapporteur du Bureau d’âge  » le règlement d’ordre intérieur de l’Assemblée nationale ne prévoit dans aucune de ses dispositions, une quelconque procédure d’examen de pétition contre le Bureau d’âge, encore moins pendant une Session extraordinaire ».

Jul A

Autres titres

Urgent : La 8ème édition du festival amani reportée (officiel)

deo

RDC: « Rébellion en gestation au Nord-Kivu » réaction de l’armée

deo

RDC/ CENCO:  » La gratuite de l’enseignement risque de se transformer en une bombe qui détruira d’avantage notre pays »

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus