fbpx
congosynthese.com

Ass Nat : présentation rapport processus électoral, Corneille Naanga à 48h pour répondre aux questions des élus du peuple

Le président de la centrale Électorale Corneille Nangaa a présenté ce vendredi 9 avril , le rapport du processus électoral de 2012 à 2019 et de 2019 à 2020.

Après la présentation du rapport de la CENI, 82 députés nationaux se sont inscrits pour le débat.

Des tendances se sont dessinées au sein de l’hémicycle : la première s’est prononcée contre l’élection du président de la République aux suffrages indirects et à un seul tour et la deuxième est favorable à la révision des art. 70 et 71, tout en soutenant la proposition de loi Lutundula qu’ils pensent enrichir.

La troisième tendance soutient l’audit de la gestion financière de la CENI et veut voir clair sur l’achat des machines à voter et déplore la publication des résultats législatifs avant le dépouillement en provinces.

Dans son intervention, la Député Nelly Mwinga Tulela veut obtenir des explications sur la rémunération des agents de la CENI et les plaintes déposées à la Cour constitutionnelle.

 » Le président de la CENI Corneille Naanga a fait savoir que la proclamation n’a pas été faite dans un char de combat. Cela veut dire qu’il a bien travaillé.
Alors quid de la crédibilité de Ronsard Malonda qui est mise en cause? Parce qu’il a été l’élément technique dans tous les dossiers au niveau de la Cour constitutionnelle.
Quid de tous les dossiers que Ronsard Malonda a émis son avis entant que technicien de la CENI à la cour constitutionnelle ? Veut savoir la Députée Nelly Mwinga Tulela, l’élue de la circonscription de Songololo dans le Kongo Central.

Nangaa devra expliquer à la plénière combien des machines sont détruites à ce jour et celles restantes pour les prochains scrutins.

Cependant les députés ont déploré le retard avec lequel la CENI dépose son rapport, soit un an après la tenue des scrutins.

A l’issue du débat général sur ces rapports, Corneille Nangaa a sollicité quelques heures pour venir répondre aux questions et préoccupations des élus nationaux.
L’assemblée nationale lui a accordé 48heures.

E.M

Autres titres

RDC : Matata Ponyo prêt à faire face à la justice qu’il qualifie d’être « politiquement instrumentalisée »

deo

Etat de siège : Christophe Mboso mobilise derrière les FARDC pour une victoire finale sur les forces terroristes

deo

RDC/LE CHEF DE L’ETAT A PRÉSIDÉ LA 2 ème RÉUNION DU CONSEIL DES MINISTRES CE VENDREDI 7 MAI

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus