fbpx
congosynthese

Ass.Nat : Le député Josué Mufula est candidat au poste de rapporteur adjoint

L’élu de la ville de Goma au Nord-Kivu, Josué Mufula a déposé sa candidature comme indépendant au poste de rapporteur adjoint du Bureau définitif de l’Assemblée nationale.

Dans une interview accordée à la presse le député national a dit regretter le fait que le gouvernement n’ait pas pris en compte les recommandations des rapports des vacances parlementaires.

« Comme indiqué à l’article 31 de notre règlement, le rapporteur adjoint assiste le rapporteur dans le cadre de ses attributions et le remplace en cas d’absence ou d’empêchement. Un autre rôle est celui d’assurer l’exploitation et le suivi des vacances parlementaires. C’est surtout ce deuxième rôle qui m’a poussé à présenter ma candidature à ce poste d’autant plus que nous avons déjà effectué plusieurs vacances parlementaires depuis le début de cette législature. Nous avons dans ces rapports, soumis à notre exécutif les desideratas de nos populations mais, apparemment, il n’y a rien qui a avancé. C’est comme des lettres mortes « , il l’a déclaré dans une interview accordée à nos confrères d’actualité.cd

Cet élu du FCC , a recommandé d’exploiter tous les rapports de vacances parlementaires estimant que tous les problèmes des populations s’y trouvent.

« Si on les exploite suffisamment, je pense que le gouvernement peut être éclairé dans tous les domaines par rapport aux problèmes réels de nos populations » ajoute-il.

Selon la liste des candidatures reçues avant qu’elles ne soient validées, 13 députés sont des prétendants au poste de Rapporteur adjoint du Bureau de l’Assemblée nationale. L’élection et installation des membres du Bureau définitif interviendra le 3 février prochain. Ce bureau va remplacer celui de Mabunda déchu le 10 décembre 2020.

Justin Kabumba

Autres titres

Albert Yuma : « Le premier ministre doit développer l’économie, réformer la fiscalité et régies financières »

deo

RDC/LAMUKA appartient désormais qu’à Fayulu et Muzito

deo

Ituri : Le ministre provincial de l’EPST dément la rumeur d’une quelconque campagne de vaccination contre le Corona virus

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus