fbpx
25 C
Kinshasa
August 5, 2020
congosynthese

ASS NAT: La commission Défense et sécurité condamne les violations enregistrées dans les manifs du 9 juillet.

Dans un communiqué rendu public ce vendredi 10 juillet 2020, la commission Défense et Sécurité de l’Assemblée nationale a condamné avec dernière énergie les violations de droits humains qui se sont produit le jeudi 9 juillet dans la capitale et en provinces lors des manifestations anti- Ronsard .

“La commission condamne avec force la lapidation commise sur les hommes en uniforme, les tueries ,les actes de barbaries et de vandalisme. Nous condamnons aussi les appels à la distribution et à l’usage des armes blanches par certaines formations politiques “, peut-on lire dans ce communiqué .

Cette commission demande au gouvernement congolais d’assurer la paix sociale ,l’ordre public ainsi que la protection des personnes et de leurs biens.

” Nous demandons au gouvernement de faire respecter la loi portant organisation et fonctionnement des partis politiques dans toutes ses dispositions, spécialement en son article 29″ note ce document.

Avec comme Jaynet Kabila à la tête, cette commission invite par ailleurs, la justice congolaise à se saisir de tous les cas infractionnels et d’en établir les responsabilités et d’ordonner les poursuites. Avant d’appeler tout le peuple congolais à la sauvegarde de l’unité et de la cohésion nationale chèrement acquises .

Reconnaissant la liberté de manifestations garantie par la constitution dans son article 26 ainsi que les lois en vigueur , la commission défense et sécurité de l’Assemblé Nationale déplore toutes ces violations flagrantes commises, les pertes en vies humaines dont des civils et des hommes en uniforme. mais aussi la destruction méchante des églises et des sièges de certains partis politiques.

Pour rappel, le jeudi 9 juillet plusieurs villes de la RDC notamment Kinshasa la capitale, Goma, Butembo et Lubumbashi étaient en ébullition. Dans tous ces coins ont protesté contre la désignation de Ronsard Malonda à la tête de la commission Électorale Nationale Indépendante (CENI),qui est jugé par l’opposition,la société civile et le parti présidentiel UDPS d”être proche du président sortant Joseph Kabila.

Justin Kabumba

Autres titres

Massacre de Nganza: Une plainte déposée contre Emmanuel Shadary
au Parquet militaire de Kananga

deo

N-K:Meurtre d’un ecogarde à Nyamilima,le militant de la lucha est toujours sous verrou

deo

Nord-Kivu: Le prof.Muyembe et le gouverneur Kasivita visitent le nouveau laboratoire de l’IRNB Goma

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus