fbpx
congosynthese.com
Image default

Arrivée du Secrétaire d’État américain Anthony Blinken : les attentes de Kinshasa

Le secrétaire d’État américain Anthony Blinken effectuera au début du mois d’août  une  visite officielle  à Kinshasa, pour échanger avec les autorités du pays.

Les questions liées au renforcement des relations bilatérales  et de la coopération entre la RDC et les États-Unis seront  à coup sûr examinées entre les autorités congolaises et le secrétaire d’État américain au cours de cette visite.

Au début du mois de juin dernier, rappelle-t-on, le Secrétaire d’Etat américain Anthony Blinker avait exprimé  son soutien à la RDC, au cours d’une audience qu’il avait accordée, au Département d’Etat,  au vice-Premier ministre en charge des Affaires étrangères, Christophe Lutundula.

Le chef de la diplomatie congolaise avait mis en exergue le fait que 56 groupes armés et 40 chefs des communautés locales  avaient participé activement aux pourparlers de Nairobi, alors que quatre groupes résistent.

Il s’agit particulièrement du M23, de la CODECO, des Maï Maï Zaïre et Ya Kutumba, responsables de nombreuses monstruosités ces dernières semaines dans l’Est de la RDC.

Christophe Lutundula avait exprimé les attentes de Kinshasa qui se résument en 5 points.

 « Que tout soit mis en œuvre pour que  le M23 dépose les armes sans condition et adhère au processus de Nairobi; que le président Uhuru Kenyatta reçoive le soutien diplomatique dont il a besoin pour la mise en œuvre du plan de Nairobi. Et comme observateur intéressé, que les Etats-Unis impulse une dynamique pour que les protagonistes respectent le plan de Nairobi ».

« Que le Rwanda cesse définitivement de faire le malin en soutenant les groupes armés en RDC. Et,  enfin sur le  plan bilatéral, qu’il faille activer les accords dans le domaine de défense et créer un environnement psychologiquement calme propice à la réussite du plan de Nairobi ».

Le souci du Président Félix Antoine Tshisekedi  de bâtir une armée forte a été partagé avec Anthony Blinken.

« Pour y parvenir, le soutien du pays de l’oncle Sam est très important », avait indiqué le chef de la diplomatie congolaise.

De son côté, le secrétaire d’Etat américain Antony s’était engagé à apporter tout son soutien  à la RDC et au processus de Nairobi.

« Pour ce faire, les Etats-Unis devraient s’impliquer pour que les voisins de la RDC s’abstiennent des incursions en territoire congolais », a-t-il mentionné.

Le secrétaire d’État américain avait également évoqué les prochaines élections congolaises qui devront se tenir dans le délai attendu par tous.

Christophe Lutundula avait défendu la même cause lors des échanges  au Sénat américain.

Autres titres

RDC : les casques bleus à la base de la fusillade de Kasindi ne feront plus partie de la MONUSCO (Gouvernement)

Redaction

Kinshasa : La journée de buffet dînatoire de la gastronomie congolaise et de la cuisine d’ailleurs annoncée pour le 27 août prochain

Juliette Aloki

RDC: Fin des travaux du 5e Forum des ministres et chefs de divisions provinciaux en charge du genre

Juliette Aloki

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus