fbpx
congosynthese.com

Ambongo: « le cardinal que je suis n’est plus en sécurité à Kinshasa »

Pour le Cardinal Fridolin Ambongo qui « ne regrette rien », le combat mené autrefois contre le régime de l’ancien président Joseph Kabila a été fait pour l’intérêt du peuple et non pour un quelconque parti politique.

« Je ne regrette rien. Nous avons agi comme pasteurs, pour l’intérêt de notre peuple. J’ajoute que nous n’avons pas mobilisé la rue pour les beaux yeux d’un parti : nous l’avons fait pour le bien de notre peuple, qui avait exprimé son ras-le-bol. Et si, aujourd’hui, le peuple se retrouve dans la même situation qu’autrefois, nous reprendrons le combat ».

a déclaré le Cardinal Ambongo

Il regrette le fait que ceux qui critiquent l’église catholique aujourd’hui sont ceux pour qu’ils avaient été accusés de soutenir à l’époque, faisant à l’allusion à sa lutte de 2016 pour que l’UDPS puisse prendre part au dialogue inclusif.

« Nous savons que toute prise de position de l’Église entraîne des critiques d’un camp ou de l’autre. Hier, on nous accusait de soutenir l’opposition en général, et l’UDPS en particulier. Ceux qui nous critiquent aujourd’hui sont ceux que nous avions été accusés de soutenir à l’époque. C’est malheureux, mais lorsque l’on est au pouvoir au Congo, on n’aime pas les voix discordantes »

a-t-il déploré.

Le Cardinal Fridolin Ambongo a affirmé qu’il ne se sent pas en sécurité dans la capitale congolaise, faisant allusion aux attaques qui viendraient du parti au pouvoir, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), et dont l’Eglise catholique serait. victime.

Autres titres

RDC : Felix Tshisekedi accueille 6 chefs d’État ce jeudi à Kinshasa

Patrice Kayembe

Kasaï-Central : « La situation de violences sexuelles et celle basée sur le genre est très préoccupante  » (Nathalie Kambala)

Patrice Kayembe

RDC : le Président sénégalais Macky Sall est arrivé à Kinshasa

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus