fbpx
congosynthese.com

Affaire RAM : la session de mars annoncée décisive à l’Assemblée nationale

Une sanction parlementaire déjà en gestation contre le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde au sujet de la taxe sur le Registre des appareils mobiles (RAM).

À en croire le député National Eliezer Ntambwe cité par Télé 50, l’assemblée nationale s’apprête à sanctionner Jean-Michel Sama Lukonde car il n’a pas pris en compte la demande de des deux chambres du parlement pour la suppression pure et simple de la taxe RAM.

« Le dossier c’est en rapport avec la taxe RAM qui est une taxe irrégulière. Une taxe que nous considérons comme une démarche d’escroquerie de la population congolaise.

Vu qu’il y a eu plusieurs recommandations à l’endroit du gouvernement en rapport avec cette taxe et que le gouvernement ne parvient toujours pas à réagir.

Le décret a été pris par un Premier ministre d’alors, Adolphe Muzito, à son temps mais son application est venue intervenir par le gouvernement de Sama Lukonde », a-t-il déclaré.

Raymond Okeseleke

Autres titres

Denis Mukwege invite la population Congolaise à dénoncer les messages d’incitation à la haine

Redaction

3ème  Conclave sur la situation de paix en RDC : les Chefs d’Etat de l’EAC ordonnent l’application immédiate d’un cessez-le-feu

Redaction

Kasaï-Central : Des acteurs impliqués dans la lutte contre les VBG en atelier de validation du plan d’action provincial de lutte contre les violences basées sur le genre

Patrice Kayembe

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus