fbpx
congosynthese.com

Affaire détournement des fonds de Zaïrianisation: Matata Ponyo blanchi par la justice

Matata

Placé sous mandat d’arrêt puis en résidence surveillée mardi soir, Matata a recouvert sa liberté ce mercredi 14 juillet après la troisième audience.

 » Le sénateur Matata vient d’être blanchi. Une ordonnance de main levée de sa mise sous la résidence surveillée vient d’être signée a l’instant même par le PG. Il recouvre désormais sa pleine liberté » a précisé Me Kambunda, un des avocats de Matata

Soupçonné de détournement de deniers publics, Matata Ponyo est rentré à son domicile sans être accompagné de policiers.

« Sa fuite n’est pas à craindre. Pour la suite de l’affaire, il répondra désormais aux invitations du parquet en homme libre », a expliqué à l’AFP un magistrat, sous couvert d’anonymat.

Mardi 13 juillet, un mandat du parquet près la Cour constitutionnelle ordonnait que M. Matata « soit placé en état d’arrestation provisoire et assigné à résidence » à son domicile.

La justice reproche à l’ancien Premier ministre d’avoir « payé plus de 110 millions USD à des créanciers fictifs, victimes de la Zaïrianisation des entreprises étrangères », lorsqu’il était au gouvernement.

La Zaïrianisation est une mesure d’expropriation sans indemnisation d’entrepreneurs étrangers décidée dès 1973 par l’ancien dictateur Mobutu Sese Seko.

Poursuivi dans l’affaire de détournement de fonds alloués à l’indemnisation des victimes de la Zaïrianisation, l’ancien chef du gouvernement sous Kabila a toujours clamé son innocence.

Jul A

Autres titres

Les groupes parlementaires proches de Katumbi promettent de bloquer la loi sur la nationalité

deo

CCE : le Gouvernement met le cap sur un objectif de 3 milliards USD de réserves de change

deo

Le coût du projet chemin de fer Kindu-Uvira-Bujumbura-Kitega

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus