fbpx
congosynthese.com

Affaire Congo Airways : La compagnie regrette les diverses interprétations dans les réseaux sociaux des observations de l’IGF

La compagnie aérienne nationale d’aviation Congo Airways dit regretter les diverses interprétations et commentaires faits dans les réseaux sociaux sur le rapport de l’Inspection Générale des Finances, issu de sa mission de contrôle de gestion de la compagnie.

Dans un communiqué de presse rendu public ce mardi 2 juin, la direction de Congo Airways déplore la publication par les personnes malveillantes, dudit rapport dans la presse.

 » Congo Airways SA regrette la publication dans les réseaux sociaux, par les personnes malveillantes et instrumentalisées, de la lettre contenant les observations définitives de l’Inspection Générale de Finances sur le contrôle de la gestion de la compagnie et des commentaires et des diverses interprétations en sont faits dans tous les sens dans la presse écrite et audiovisuelle », lit-on dans le communiqué.

Contrairement à ce que disent les médias, la compagne indique que le rapport ne fait pas état d’un quelconque détournement par ses agents.

 » Nulle part dans ce rapport, il est fait mention d’un quelconque détournement du directeur général. Même le supposé détournement des agents de Congo Airways à la hauteur du montant indiqué reste sujet à caution ainsi que la prétendue mauvaise gestion devrait être relativisée », recadré Congo Airways.

Par ailleurs, cette société d’aviation dans sa mission de désenclaver le pays en transportant les passagers et les biens en toute sécurité, met en garde toute personne nourrie d’intention de ternir son image.

 » La compagnie fustige ces comportements de nature à ternir l’image de la société et de ses dirigeants. Elle met en garde tous ceux qui s’illustrent à ces pratiques car les auteurs s’exposent à des poursuites pénales pour imputation dommageable et actes de cyber criminalité ».

Jul A

Autres titres

Ass-Nat : La plénière a rejetté le projet de loi d’habilitation du gouvernement

deo

RDC : Le Premier Ministre a conféré avec les Ambassadeurs du Royaume-Uni et de la République de Corée

deo

Urgent: La cour d’appel condamne Vital Kamerhe à 13 ans de travaux forcés, Jammal à six ans

Patrice Kayembe

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus