fbpx
28.5 C
Kinshasa
August 10, 2020
congosynthese

Affaire Atou Matubuana : Ilunga Ilunkamba et Gilbert Kankonde se répondent de loin !

Des réseaux sociaux relayés par certains médias à Kinshasa font état d’une action disciplinaire initiée par le Premier ministre et chef du Gouvernement, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, contre le Vice-premier ministre en charge de l’Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières, M. Gilbert Kankonde.

Il serait reproché à ce dernier la levée de la mesure de suspension du Gouverneur du Kongo-Central, Atou Matubuana, et son adjoint Justin Luemba Makoso. A l’heure actuelle, la situation demeure confuse autour de cette action disciplinaire. Dans l’entourage du Vice-premier ministre Gilbert Kankonde Malamba, on  dit ne pas être informé de cette prétendue correspondance du chef du Gouvernement lui demandant des explications sur la réhabilitation du Gouverneur du Kongo-Central et son adjoint, dont les immunités parlementaires n’ont pas été levées pour qu’ils soient entendus par la justice.

Au niveau de la Primature, personne ne veut parler de ce malaise. Pourquoi alors initier une action disciplinaire contre un Vice-premier ministre pendant qu’on refuse d’apporter les précisions nécessaires sur cette affaire ? Aussi, pourquoi avoir fait fuiter une telle information dans les médias, alors que le membre du Gouvernement incriminé semble ne pas être informée ? Voilà autant de questions que se posent certains observateurs.

En tant que Vice-premier ministre en charge de l’Intérieur et Sécurité, Gilbert Kankonde est la deuxième personnalité au sein de l’exécutif national. Une action disciplinaire initiée contre sa personne par le chef de ce Gouvernement central ne devrait donc pas être portée sur la place publique, comme cela semble être malheureusement le cas.

D’ailleurs le VPM Gilbert Kankonde ne reconnait pas avoir réceptionné un courrier émanant de la Primature lui enjoignant d’expliquer sur la réhabilitation de M. Atou Matubuana, en réponse à une question de Radio Top Congo. Il a aussi indiqué avoir remis la situation du Kongo-Central à l’état sur base des dossiers laissés par son successeur.

Au nom de la solidarité gouvernementale, le Premier ministre et Chef du Gouvernement risque de se fragiliser lui-même s’il se laissait influencer par sa famille politique qui ne lésine pas sur les provocations pour pousser le VPM Gilbert Kankonde à la faute. Surtout que dans l’affaire Matubuana, le Vice-premier ministre de l’Intérieur et sécurité n’a fait que respecter la procédure judiciaire et la volonté de l’Assemblée provinciale du Kongo-Central.

Lorsque l’Assemblée provinciale de Kinshasa avait refusé de suspendre le ministre province de Kinshasa de l’Intérieur, Dolly Makambo (poursuivi dans une affaire d’assassinat, pourquoi n’avait-on pas obligé le VPM Gilbert Kankonde de suspendre ce prévenu aujourd’hui condamné à 10 ans de prison ?

Sylvestre Ilunga Ilunkamba est un éminent professeur d’université et aussi un doyen, pour avoir été plusieurs fois ministre avant de diriger aujourd’hui le premier Gouvernement issu de l’alternance démocratique que vient de connaître la RD Congo. Nous continuons donc à croire qu’il maitrise bien la situation, et qu’il saura puiser dans sa sagesse pour éviter toute crise susceptible de mettre à mal la cohésion dont a tant besoin la coalition au pouvoir FCC – CACH.

Autres titres

Covid-19 : Plus question de circuler sans cache-nez dès ce mercredi au Nord-Kivu

deo

RDC : les Présidents des groupes parlementaires du FCC contre la tenue d’un dialogue sur les questions électorales

deo

Beni/Traque des rebelles ADF : L’ armée pacifie Kainama et récupère plusieurs positions ennemis

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus

Skip to toolbar