fbpx
congosynthese.com

Affaire 500 Jeeps : La jeunesse Kabiliste parle d’une « corruption à ciel ouvert qui caractérise le régime actuel »

La Jeunesse Kabiliste a dans une déclaration faite ce mardi 22 juin, donnée sa position quant à l’offre que devrait bénéficier les députés nationaux de la part du président de la République Félix Tshisekedi.

Selon la Jeunesse Kabiliste, ce don du chef de l’État ne constitue qu’un acte de corruption auquel les députés issus du front commun pour le Congo devront s’abstenir.

« La Jeunesse Kabiliste s’insurge contre cette pratique de corruption à ciel ouvert qui caractérise le régime actuel. En ce moment critique de la vie de notre nation, marqué par la misère indescriptible de notre peuple, l’impaiement du personnel de santé en cette période de résurgence de la crise de la Covid-19 obligé d’aller en grève au préjudice des citoyens congolais, l’impaiement des fonctionnaires et autres agents publics de l’Etat, la dégradation continue des infrastructures routières, la flambée des prix des biens et services sur le marché, les conséquences catastrophiques de la récente éruption du volcan Nyiragongo sur nos compatriotes à Goma ainsi que l’engagement de nos forces armées à l’Est de la République pour éradiquer l’insécurité qui y bat son plein, et invite les députés nationaux, membres du FCC, à rejeter cette offre malsaine, qui est de nature à condamner notre peuple dans le désespoir et la pauvreté« , note ces jeunes
 
Elle exprime sa profonde indignation face à cette pratique considerée comme « antirépublicaine » et appelle les élus nationaux proches de l’ancien président Joseph Kabila à ne pas y participer.

« La Jeunesse KABILISTE met en garde les Députés du FCC qui seraient tentés d’accepter cette corruption et d’accompagner la gabegie financière et la mafia qui s’érigent en mode de gestion du régime actuel dit de l’Union Sacrée. Le peuple congolais demeure vigilant et son verdict ne manquera de tomber au moment opportun à l’encontre de tous les fossoyeurs de la République« , averti la jeunesse.

Ce mouvement exige de l’IGF des enquêtes afin de trouver les sources de budget qui ont servi à l’achat de ces véhicules et sanctionner sévèrement les auteurs des actes dont l’illégalité ne fait plus l’ombre d’un doute.

Quant à fait selon toutes les apparences d’une corruption, la jeunesse propose à la justice, «  la confiscation de ces jeeps au profit de l’Etat en vue de leur affectation notamment en appui logistique aux forces armées de la République Démocratique du Congo, à la Police Nationale Congolaise et aux structures de santé de l’Etat au niveau de nos territoires« .

Pour mémoire, lors d’une réunion tenue le vendredi dernier, le président de l’Assemblée Nationale, Christophe Mboso a confié aux élus nationaux que le chef de l’État a tenue à concrétiser sa promesse, celle d’offrir gracieusement 500 jeeps Hyandai aux députés.

Jul A

Autres titres

Gentiny NGOBILA ne prend pas acte de la marche de LAMUKA prévue le 15 septembre 2021

deo

Les FARDC et la MONUSCO saluent le renforcement de leur collaboration dans la conception, la planification et l’exécution des opérations militaires conjointes

deo

Le Premier Ministre Sama Lukonde a présidé une réunion d’évaluation des opérations militaires de l’état de siège en Ituri et au Nord-Kivu

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus