fbpx
congosynthese.com

Adoption de Loi sur la Réforme de la CENI : LAMUKA double la vigilance contre l’Ass.Nat

La coalition LAMUKA accuse l’Assemblée nationale de profiter de la situation troublante dûe à l’eruption volcanique du Nyragongo à Goma, pour adopter en catimini la loi sur la réforme de la CENI.

Lamuka alerte l’opinion sur cette manœuvre à travers un communiqué rendu public ce lundi 31 mai 2021, dont une copie est parvenue à Congosynthèse.

Tout en insistant sur la dépolitisation de la Ceni, le présidium de Lamuka, rappelle que la réforme de la loi organique portant organisation et fonctionnement de la Ceni doit impérativement se faire  de façon consensuelle entre toutes les parties prenantes. 

« Le présidium de LAMUKA met en garde le bureau de l’Assemblée nationale et les députés contre leur sordide intention de vouloir préparer une nouvelle fraude électorale en imposant au peuple congolais une loi taillée sur mesure au profit des jumeaux nés du couple FCC-CACH« , lit-on sur ce communiqué. 

Lamuka éveil l’attention du peuple congolais sur une sorte de tentative de conservation du pouvoir  » acquis illégalement ».

Le présidium prend en temoin le peuple congolais et l’appelle à constater que la supercherie consistant à éclater la coalition FCC-CACH en deux entités, ainsi que la tentative échouée de liquider LAMUKA avaient pour vraie motivation la conservation du pouvoir illégitime acquis lors du hold-up électoral de janvier 2019″.

Du fait que les intérêts égoïstes ont pris le dessus sur l’intérêt général, Martin Fayulu et Adophe Muzitu préviennent que le peuple congolais n’ait que le choix de recourir à l’article 64 de la Constitution.

Ansi, LAMUKA demande au peuple congolais de se mobiliser et de se tenir prêt à participer massivement aux manifestations qu’il compte organiser dans le but de barrer la route à cette tentative. 

Jul A

Autres titres

Ass-Nat : La plénière a rejetté le projet de loi d’habilitation du gouvernement

deo

RDC : Le Premier Ministre a conféré avec les Ambassadeurs du Royaume-Uni et de la République de Corée

deo

Urgent: La cour d’appel condamne Vital Kamerhe à 13 ans de travaux forcés, Jammal à six ans

Patrice Kayembe

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus