fbpx
congosynthese.com

Accusé de viol sur mineur: Diomi Ndongala de nouveau dans le collimateur de la justice

L’homme politique congolais et président du parti Démocratie chrétienne, Eugène Diomi Ndongala a été arrêté vendredi 16 juillet 2021. Il est accusé de viol sur une mineure de 14 ans.

Selon la police de la commune de Kinshasa, la sœur de la victime a déposée une plainte et affirme avoir surpris l’homme politique en flagrant délit.

A en croire la même source, le violeur est à l’instant détenu au camp Lufungula, après avoir essayé de corrompre L’OPJ de la maison communale de Kinshasa.

Eugène Diomi Ndongala avait déjà été interpellé dans le passé pour le même acte et libéré par le président de la République Félix Tshisekedi.

Condamné en mars 2014 à dix ans de servitude pénale pour viol sur mineures, Eugène Diomi Ndongala et ses proches avaient dénoncé un procès politique, notamment destiné à faire taire un adversaire actif.

Il a été qualifié peu de temps avant sa libération conditionnelle comme un ”délinquant et prédateur sexuel” par Alexis Thambwe Mwamba,l’ex président du Sénat et cadre du FCC.

Diomi Ndongala, lors de procès précédents d’un a été qualifié d’un » délinquant et prédateur sexuel » et il avait été interdit de se retrouver dans un périmètre de 500 mètres d’une école pour filles pendant les heures de cours. Malheureusement il est pris la main dans le sac. Attendons voir

Jul A

Autres titres

RDC : La situation humanitaire à l’Est au centre des échanges entre Sama Lukonde et la Britannique Mme Emily Maltman

Patrice Kayembe

RDC : Déclaration de la jeunesse du Kasaï-Central contre les manipulateurs des jeunes

Patrice Kayembe

Nord-Kivu : Au moins 8 morts dont un préfet d’une école dans une attaque rebelle à Beni

Patrice Kayembe

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus