congosynthese

A travers l’arrestation de nombreux pêcheurs congolais par Kampala : L’Ouganda veut s’emparer du pétrole du lac Edouard!

Depuis quelque temps, les eaux du lac Edouard sont l’objet des accrochages récurrents entre pêcheurs congolais et ougandais. Ce conflit vient même de conduire à l’arrestation et à la condamnation expéditive de 102 pêcheurs de la République Démocratique du Congo à des peines allant de 2 à 3 ans de prison par le tribunal ougandais de Katwe, au motif que ces pauvres pêcheurs auraient empiété dans la partie ougandaise du lac Edouard !

Les humiliations ainsi infligées à ces compatriotes et, à travers eux, aux communautés locales qui vivent principalement de la pêche dans cette partie de la province du Nord-Kivu témoignent de l’intérêt croissant que l’Ouganda accorde désormais à ces eaux, depuis que les explorations ont démontré que le fond de ce lac contient d’importantes réserves pétrolifères.

L’arrestation des pêcheurs congolais en Ouganda ne serait donc que l’arbre qui cache la forêt sur les intentions réelles du pays de Yoweri Museveni de vouloir exploiter seul le pétrole du lac Edouard. En effet, outre son projet de faire construire un pipeline qui lui permettrait d’exporter en grandes quantités ce pétrole via un port tanzanien, l’Ouganda tiendrait à accorder des licences d’exploitation pétrolière pour les six blocs pétroliers situés dans le Graben Albertin, à en croire l’ONG internationale Global Witness.

Cette organisation qui redoute que l’exploitation du pétrole en vienne à polluer le parc national des Virunga a même tiré la sonnette d’alarme en mars dernier, après le communiqué que le ministère ougandais de l’Energie et du développement minéral a publié à ce sujet.

A en croire la même source, avant cela, le gouvernement ougandais aurait publié une liste de sept firmes pétrolières sélectionnées devant bénéficier des licences d’exploitation dans les six blocs pétroliers, alors que l’un de ces blocs, notamment celui de Ngaji, partage les frontières avec le bloc pétrolier 5 de la République Démocratique du Congo !

Nul n’ignore en effet que ce bloc fait partie intégrante du parc national des Virunga. D’où la crainte que le forage de pétrole dans le lac Edouard en vienne à affecter ce parc national abritant de nombreuses espèces animales et végétales.

C’est ici aussi l’occasion de rappeler que suite aux nombreuses pressions faites par des organisations nationales et internationales, la RDC avait fini par renoncer au projet de forage de pétrole dans le lac Edouard. Mais ce renoncement du côté congolais est loin d’entamer les ambitions de l’Ouganda sur ces importantes réserves pétrolières.

L’arrestation et la condamnation de 102 pêcheurs congolais par le régime de Kampala, sans la moindre réaction réciproque et appropriée de la part des autorités congolaises, ne seraient donc qu’une façon pour l’Ouganda de réaffirmer sa volonté d’exploiter seul ces réserves pétrolières en violation des lois internationales en la matière.

Par DMK


Autres titres

Nord-Kivu : Manque d’eau potable à Goma : Les militants de la Lucha arrêtés par la police lors d’une marche

Kabumba Katumwa

Signature à Kinshasa de l’Accord de développement exclusif du projet Inga III

Deo

Ebola au Nord-Est de la RDC : L’OMS se réunit d’urgence

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus