congosynthese

A L’ENDROIT DE LA PRESSE: THAMBWE MWAMBA A 48 HEURES POUR FAIRE SON MEA CULPA, TONNE L’UNPC

L’Union nationale de la presse du Congo est scandalisée par « les propos combien méprisants, irresponsables et irrespectueux » du Ministre de la Justice, Alexis Thambwe Mwamba, à l’endroit des journalistes congolais. 

En effet, dans son intervention à la tripartite CNSA-CENI-Gouvernement ce lundi 16 juillet 2018, Thambwe n’a pas ménagé les journalistes qu’il a qualifiés de « minables, misérables, des personnes qui écrivent n’importe quoi pour peu d’argent, 1.000 ou 1.500 dollars us de Moïse Katumbi et continuent à lui accorder la parole. »
L’Union nationale de la presse du Congo proteste énergiquement et considère « ces propos comme inacceptables et indignes d’un homme d’Etat qui, de par son passé, n’a aucune leçon de moralité à donner aux journalistes ». 
Compte tenu de la gravité de ces insultes, l’UNPC, en sa qualité de cadre fédérateur de tous les journalistes et organisations professionnelles des médias en RDC, exige de M. Thambwe le retrait, endéans 48 heures, de ces insultes, faute de quoi la profession prendra des mesures graves de rétorsion. 
Fait à Kinshasa, le 17 juillet 2018,

LE PRÉSIDENT,
KASONGA TSHILUNDE


Autres titres

Nord-Kivu : Manque d’eau potable à Goma : Les militants de la Lucha arrêtés par la police lors d’une marche

Kabumba Katumwa

Ebola au Nord-Est de la RDC : L’OMS se réunit d’urgence

Deo

USA : une présentatrice météo fait son bulletin TV avec son fils dans le dos !

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus