fbpx
congosynthese

Sud-kivu : un député provincial traduit le Gouverneur en justice.

Le député provincial Georges Musongela élu de Bukavu et membre de l’Union pour la nation congolaise ( UNC) en sigle a déposé le mercredi 03 février 2021 une plainte contre l’autorité provinciale du Sud-kivu Théo Ngwabidje Kasi.

Dans cette plainte déposée à la cour de cassassion,
L’auteur de la plainte accuse au gouverneur du détournement de deux millions de dollars réservés aux sinistrés du Sud-kivu et la gestion opaques de finances publiques.

Chose que regete le gouverneur à travers sa cellule de communication.

Dans un message publié par le coordonnateur de la cellule de communication du Gouverneur , Désiré Kyakwima renvoie le député aux
83 et 87 et à la loi organique numéro 13 / 010 du 19 février 2013 relative à la procédure devant la cour de cassation.

 » MISE AU POINT AU SUJET DE LA PLAINTE DIRIGEE CONTRE SON EXCELLENCE MONSIEUR LE GOUVERNEUR THÉO NGWABIDJE KASI PAR LE DÉPUTÉ PROVINCIAL Georges MUSONGELA

C’est depuis ce mercredi, 03 février 2021 que nous avons lu dans les réseaux sociaux un article annonçant une plainte du député provincial Georges MUSONGELA contre la personne du Gouverneur de Province.
Il convient d’éclairer l’opinion sur la procédure requise en la matière au regard de la loi organique numéro 13/010 du 19 février 2013 relative à la procédure devant la Cour de cassation. En effet,
les Gouverneurs et les Vice- Gouverneurs des provinces ne peuvent être poursuivis et mis en accusation que par l’Assemblée Provinciale, statuant au scrutin et à la majorité absolue des membres qui la composent (article 87).
Cette mise en accusation fait suite à un réquisitoire du Procureur Général adressé à l’Assemblée provinciale aux fins d’obtenir d’elle l’autorisation de poursuites. (Articles 83 et 87, alinéa 2).
Il ne suffit donc pas, pour un député, qui veut se mettre en vedette, de déposer une plainte et de la médiatiser pour enclencher des poursuites contre un Gouverneur de Province devant la Cour de cassation.

En réalité, c’est après l’échec de la motion du député précité contre le Gouverneur à l’Assemblée provinciale, que celui-ci s’est évertué à déclencher une vaste campagne de diabolisation du Chef de l’Exécutif provincial dans le but de ternir son image et de le discréditer au sein de l’opinion. Des sources crédibles nous apprenons que cet élu de Bukavu est manipulé par les forces obscures engagées dans une entreprise de sape pour faire mal à un Gouverneur, dont le seul tord est d’avoir rejoint le Chef de l’Etat dans sa vision, en adhérant à l’Union sacrée de la nation.

Ayant été fortement déçu par l’Assemblée provinciale qui, en décembre 2020, a rejeté sa motion de défiance contre le Gouverneur de Province, l’honorable MUSONGELA est depuis lors, devenu inconsolable, irrité à l’excès comme jamais, en l’accusant faussement de megestion. Faut-il lui rappeler, à ce sujet, que la gestion du Gouverneur Théo Ngwabidje a été soumise à un contrôle parlementaire au cours du mois de juillet 2020 et qui n’a pas révélé la megestion vantée par le député précité.

Le Gouverneur de Province se réserve le droit de porter plainte contre le député Georges MUSONGELA pour imputations dommageables.

En attendant, il demeure serein, droit dans ses bottes et déterminé à faire triompher sa vision de gouverner autrement la Province du Sud-Kivu.

Pour le moment , depuis la tombée d’une motion de défiance contre Théo Kasi ,certains députés semblent être dans l’embarras et d’autres engloutis par l’autorité provinciale. Entre temps certains jeunes poursuivent avec la pétition visant à le faire partir.

Bukavu : René Bagalwa / correspondant Sud-kivu

Autres titres

Albert Yuma : « Le premier ministre doit développer l’économie, réformer la fiscalité et régies financières »

deo

RDC/LAMUKA appartient désormais qu’à Fayulu et Muzito

deo

Ituri : Le ministre provincial de l’EPST dément la rumeur d’une quelconque campagne de vaccination contre le Corona virus

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus