fbpx
congosynthese.com

44 congolais parmi les 317 africains sous le coup des sanctions américaines

En Afrique, au moins 317 personnes réparties sur 26 pays sont visées par des sanctions économiques des États-Unis, révèle une analyse de la base de données de l’Office du contrôle des avoirs des étrangers (OFAC), une agence du Trésor américain.

 Le Zimbabwe, la Libye et la RDC comptent le plus grand nombre de personnes sanctionnées.

La République Démocratique du Congo (RDC) vient en troisième place, avec 44 personnes sous le coup des sanctions américaines. Parmi elles, on reconnait des noms qui ont défrayé la chronique ces dernières années. Il s’agit, entre autres, des généraux Laurent Nkunda, John Numbi et Célestin Kanyama; de l’ancien président de la commission électorale Corneille Nangaa ; de Kalev Mutondo, ex-patron du renseignement ; du sénateur Evariste Boshab, ancien président de l’assemblée nationale et ex-directeur de cabinet de l’ancien président Joseph Kabila.

Autres titres

RDC: Le gouvernement satisfait de l’appui de la FAO dans le secteur de l’environnement

Juliette Aloki

Le Président Félix Antoine Tshisekedi appelle les Congolais à éviter  le piège de la xénophobie

Redaction

Procès 100 jours : Vital Kamerhe acquitté

Redaction

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus