congosynthese

Azarias Ruberwa place son action dans le cadre de la continuité des affaires de l’Etat

Le vice-Premier ministre, ministre a.i. des Transports et communication, Azarias  Ruberwa  Manywa, a placé son action à la tête dudit  ministère sous le signe de la continuité et de la poursuite des affaires  de l’Etat pour le développement du  pays.

Me Azarias Ruberwa l’a fait savoir jeudi à Kinshasa, au cours d’une brève cérémonie de remise et reprise avec l’ancien vice-Premier ministre, ministre des Transports et communication, José Makila Sumanda, élu député national pour à la 3ème législature de la 3ème République.

Il a, à l’occasion salué, le travail accompli par son prédécesseur dans le secteur des transports qui, selon lui, est déterminant dans la vie des Congolais,  précisant que  toute la mobilité des populations de la RDC repose sur le rôle que joue le secteur des transports.

Il a saisi l’opportunité pour  remercier le Premier ministre et le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi pour la confiance placée en sa modeste personne, en le désignant à titre intérimaire vice-Premier ministre, ministre des Transports et communication.

De son côté, l’ancien vice-Premier ministre, ministre des Transports et communication, José Makila Sumanda, a relevé quelques réalisations durant  son mandat de deux ans à la tête dudit ministère, dont  la sortie de la RDC de la liste de bannissement de l’Union Européenne dans le secteur aérien.

Les actions  réalisées dans ce secteur ont permis  au pays d’atteindre  61,53 % de taux  de mise en œuvre  en ce qui concerne la  sureté de l’Aviation civile  et  de près de 50% pour  ce qui est de sécurité  aérienne.

Il a cité aussi le certificat IOSA (un programme d’audit des opérations de sécurité aériennes) obtenu  par  la Société nationale aérienne Congo Airways, et qui lui a été délivré par l’Association internationale des transporteurs  aériens  (IATA) et le trophée de meilleure compagnie de l’année 2018, lui décerné par l’Association des compagnies aériennes africaines.

Dans le secteur ferroviaire, il a cité la réhabilitation et la construction des infrastructures ferroviaires en prévision de la fin du Projet de transport multimodal (PTM).

Dans le secteur fluvial, il a également relevé  le balisage des passes critiques du fleuve Congo, l’acquisition de deux baliseurs en faveur de la Régie des voies fluviales (RVF) et dans le secteur de la marine marchande et portuaire, la signature du contrat de construction du port en eaux profondes de  Banana  avec les Emirats Arabes Unis  à travers la firme DP World marquant le début de matérialisation de ce projet.

Une cérémonie analogue s’est déroulée au ministère de la Communication et des médias où le ministre sortant Lambert Mende Omalanga a cédé son poste à la ministre des Droits humains, Marie-Ange Mushobekwa.ACP


Autres titres

RDC : Les congolais se souviennent de Papa WEMBA trois ans après sa disparition

Kabumba Katumwa

Devant Denis Mukwege, le Conseil de sécurité de l’ONU adopte la Résolution criminalisant les violences sexuelles en temps de conflits armés

Deo

RD Congo : prophéties et escroquerie

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus