congosynthese

Nord-Kivu : Encore des morts dans la ville de Goma, la population exige la démission du maire de la ville


Une vive tension est observée ce mardi 5 mars 2019 au quartier Ndosho situé à l’ouest de la ville de Goma, c’est après la découverte tôt ce matin d’un corps sans vie au quartier Ndosho, deux autres corps ont été trouvés toujours dans la matinée au quartier Majengo. La population du quartier Ndosho en colère a barricadée la route Goma-Sake situé à l’ouest de la ville pour réclamer la sécurité et le départ des certaines autorités.

Nouvelle manifestation de colère ce mardi à Goma, c’est au lendemain d’une autre manifestation des jeunes en colère au quartier Ndosho. Ce mardi matin la population du quartier Ndosho était dans la rue pour protester contre la recrudescence de l’insécurité dans la ville de Goma précisément au quartier Ndosho. Ce mardi 5 mars 2019 un jeune garçon a été retrouvé mort dans sa boutique. Selon nos sources, la victime a été tuée par une arme blanche dans la nuit du dimanche à lundi 4 mars. Deux autres corps ont été retrouvé dans le quartier Majengo situé au nord de la ville dans la commune de Karisimbi, les deux personnes ont été retrouvées décapitées à la machette et leurs corps abandonnés dans la rue.

Suite à cette situation, la population a barricadée la route Goma-Sake empêchant toute circulation des engins roulant, les manifestants réclamaient le départ des autorités locales puisqu’elles n’arrivent plus à sécuriser sa propre population.

La situation est redevenue  calme quelques heures plus tard après au moins trois heures de soulèvement, grâce à l’intervention de la police congolaise.

La ville de Goma fait face actuellement aux attaques des personnes armées qui tuent le paisibles citoyens, les quartiers Ndosho, Majengo et Mungunga sont devenu la cible des attaques meurtrières. Depuis le 5 février jusqu’aujourd’hui on compte au moins 25 morts dans la ville de Goma précise la société civile locale.

Justin KABUMBA.

Loading...

Autres titres

NDEKO ELIEZER CONFIRME SON EMPOISONNEMENT

Deo

ACAJ: Gentiny Ngobila sera attaqué incessamment en justice.

Deo

Un mini Sommet des Chefs d’Etat RD-Congolais, angolais, rwandais, ougandais et congolais, ce mercredi 21 août 2019 à Luanda.

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus