congosynthese
  • Home
  • Politique
  • 1 million de signatures pour le retour sécurisé de Katumbi en RDC : D. Sesanga lance une pétition
Actualité Politique

1 million de signatures pour le retour sécurisé de Katumbi en RDC : D. Sesanga lance une pétition

Empêché de rentrer en homme libre en RDC pour participer à la présidentielle, Katumbi est contraint à l’exil depuis plus de 2 ans.

Ses lieutenants loin d’abdiquer, multiplient les initiatives pour son retour en sécurité dans son pays.

Ainsi, Delly Sesanga a lancé samedi à la paroisse Saint-Joseph de Matonge dans la Commune de Kalamu une pétition pour le retour sécurisé de Moïse Katumbi.

Le secrétaire général de Ensemble pour le Changement, plateforme de soutien à la candidature de Katumbi à la présidentielle, veut recolter 1 millions de signatures sur l’ensemble de la RDC.

Le go de cette campagne a été lancée en présence des associations pro-Katumbistes. Une façon de dire que c’est une initiative avant tout citoyenne et politique à laquelle tout homme épris de paix et respectueux des droits de l’homme devrait signer quelles que soient ses couleurs politiques.

Une fois les signatures récoltées, le président de Envol compte saisir la communauté internationale internationale (Union européenne, Etats- Unis, ONU, UA, etc.) et les institutions de la République : parlement et gouvernement notamment.

Selon Sesanga, cette initiative a pour but de venir à bout de la mauvaise foi manifeste du gouvernement qui veut empêcher M. Katumbi de concourir à la présidentielle de décembre 2018.
Pour lui, il n’est pas question qu’un camp politique exclue un candidat à la présidentielle.

Pour rappel, l’ex gouverneur du Katanga est accusé par le gouvernement de préparer une rébellion avec l’aide de l’Ouganda.
Récemment, le gouvernement l’a accusé d’etre de mèche avec le mouvement rebelle M23 dont certains membres se trouvent au Rwanda.
Auparavant, il avait été accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat dans le l’affaire 600 Mercenaires.
Il a été aussi condamné pour spoliation d’un immeuble dans l’affaire dit Stoupis.
La conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) après enquête, avait conclu que les accusations dans les affaires Mercenaires et Stoupis étaient montées de toutes pièces et que Katumbi était innocent.
Il est aussi soupçonné d’avoir acquis la nationalité italienne.
Ses partisans crient à l’acharnement et à la haine.

Zabulon Kafubu


Autres titres

Joseph Kabila est arrivé à Windhoek pour participer au 38ème sommet de la SADC

Deo

Mandat d’arrêt international contre Moïse Katumbi

Deo

Processus électoral : Monsengwo a donné des conseils à Muzito

Deo

Laisser un commentaire

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus

Login

Do not have an account ? Register here
X

Register